atelier projet licence
-A +A

Diplôme d'études en Architecture (licence)

Le premier cycle conduit au diplôme d'études en architecture, conférant grade de licence contrôlé par l'Etat.

C'est un cycle d'apprentissage des savoirs et savoirs-faire fondamentaux. La progressivité et la méthode y occupent une place prépondérante.

Le cursus est organisé sur 3 années - 6 semestres. Il comporte 27 unités d'enseignement et est crédité de 180 ECTS (crédits européens)La Licence est un cycle d’apprentissage des savoirs et savoir-faire fondamentaux
La progressivité et la méthode y occupent une place prépondérante.

Les enseignements constituent un programme pédagogique unique suivi par l’ensemble des étudiants. Les enseignements se développent suivant trois modalités principales : ateliers de projet, cours magistraux, travaux dirigés. Ils s’articulent autour de l’enseignement du projet, tout en s’appuyant sur une identification
claire des différents champs disciplinaires qui concourent à la formation. L’ensemble des champs intervient en licence.

Le programme définit des dominantes par semestre, permettant d’avoir des apports approfondis, sur les cours comme sur les travaux dirigés. Toutes les disciplines ne sont donc pas abordées à chaque semestre, et les disciplines non dominantes sur un semestre donné présentent des apports moindres ou mutualisés avec
les dominantes.

PRINCIPES DE LA LICENCE

Progressivité des enseignements
Comme tout cycle long, l’enseignement de la conception doit respecter une progressivité. Cependant elle ne doit pas être un prétexte à la réduction de la complexité du monde. Au contraire, l’enseignement, et ce dès les premières années d’études, doit permettre aux étudiants de se confronter à la multiplicité des aspects architecturaux et urbains d’un lieu (physiques, culturels et sensibles) et donc des enjeux soulevés par sa transformation.
La progressivité est mise en oeuvre dans l’enseignement du projet par l’étendue des sujets abordés (programme, site, échelle…) qui sont identiques pour tous les ateliers de projet et la durée des projets : de l’exercice de deux semaines au travail sur un territoire commun durant la 3e année S5 et S6.

Les dominantes proposées par année suivent une progressivité en lien avec le projet :
• en 1re année, « Culture du regard » qui s’appuie à la fois sur les représentations, perceptions et cultures architecturales,
• en 2e année, « Lieux et usages » mettant l’accent sur la valeur du contexte physique et social dans laquelle se construit l’architecture, ainsi que sur l’importance de l’espace comme lieu de vie,
• en 3e année, est donnée l’occasion de confronter les « échelles spatiales » allant d’un coté vers la dimension urbaine, de l’autre vers la capacité de construction jusqu’au détail architectural.
 

Concernant les autres disciplines, la progressivité est construite en vis-à-vis et en accord avec les principes d’enseignement du projet, par exemple pour les sciences et techniques : structures et matières comme base de la construction pour aller ensuite vers des savoirs constructifs, mécaniques et climatiques plus élaborés.
Elle est également élaborée en fonction de l’acquisition propre à la discipline. Ainsi pour l’histoire et la culture architecturale, le choix est fait d’une approche chronologique démarrant par les origines en L1 pour aborder ensuite les périodes contemporaines en L2 et d’approfondissements thématiques, par exemple
l’histoire urbaine en L3.

Pluridisciplinarité
L’approche pluridisciplinaire est organisée à travers la juxtaposition d’enseignements partageant différents sujets : territoires, objet d’études, programmes ainsi que par certaines modalités de rencontre : jurys, voyages d’étude, rendus.

des stages obligatoires en premier cycle

2 stages doivent être effectués au cours de la licence :

  • le stage ouvrier
  • le stage de première pratique