rencontresdoc
-A +A

7ème Rencontres Doctorales Nationales en Architecture et Paysage

La septième édition des Rencontres Doctorales Nationales en Architecture et Paysage se tiendra les 12 et 13 octobre prochains à l’ENSA Toulouse.

Cette année, le thème retenu est « LA RECHERCHE DOCTORALE « PAR » LE PROJET CRITERES D’OBJECTIVATIONS : OUVERTURES EUROPEENNES », qui invite les doctorants à replacer leur recherche dans le cadre de cette dimension essentielle de l’architecture, tout en s’ouvrant aux pratiques en œuvre dans les autres pays européens.

Cette manifestation scientifique réunit, pendant deux jours, des responsables scientifiques ou membres référents des chaires partenariales d'enseignement supérieur et de recherche en architecture labellisées par le ministère de la Culture, des enseignants-chercheurs, doctorants et jeunes docteurs des écoles nationales supérieures d’architecture et/ou paysage (ENSA, ENSAP et ENSP), d’universités françaises et étrangères. Ces rencontres sont l’occasion pour les doctorants et/ou jeunes docteurs de partager avec l’ensemble de la communauté scientifique le fruit de leur travail et de tracer de nouvelles pistes de recherche.

 

Le programme des 7èmes Rencontres Doctorales Nationales en Architecture et Paysage
"LA RECHERCHE DOCTORALE « PAR » LE PROJET - CRITÈRES D’OBJECTIVATIONS : OUVERTURES EUROPEENNES"
Conférences

Conférence d’ouverture par Bruno Reichlin le 12 oct. 9h

Conférence par Panos Mantziaras le 13 oct. 9h

 

bruno_riechlin
Bru­no Reich­lin

Bruno Reichlin, né à Lucerne le 10 février 1941. En 1943, sa famille s'installe à Bellinzone. En 1967, il obtient son diplôme d'architecture à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich. En 1968 il poursuit ses études à l'Université de Florence où il devient assistant du Prof. Giovanni Klaus König. En 1972, il est assistant de l'architecte Aldo Rossi à l'École polytechnique de Zurich et également collaborateur scientifique à l'Institut für Geschichte und Theorie der Architektur. En 1970, il débute sa carrière professionnelle avec Fabio Reinhart  et d’autres architectes suisses. Il a également enseigné à l'Ecole d'architecture de Nancy (1982-1984), à l'Ecole d'architecture de Genève, puis Institut d’architecture de Genève (1984-2006), ainsi qu'à l'Académie d'architecture de Mendrisio (2002-2012). Il a également donné des cours à Vienne, Turin et à Lausanne ainsi que des cours aux Ecoles doctoratrales de Venise, Milan et Rome. En 1987, il est commissaire de l'exposition « Le Corbusier, la ricerca paziente » de Lugano en 1980, Commissaire de l'exposition du centenaire Le Corbusier à Paris au Centre Pompidou en 1987. Il aura mené cette activité tout au long de sa carrière professionnelle avec d'autres expositions importantes comme celles de « de Stijl en France », Prouvé, Perret, Carlo Mollino, Luigi Moretti, Paracelse…  En 1996, il initie la première formation postuniversitaire en restauration de l’architecture moderne à Genève. Il a été membre de la Commission Nationale des Monuments Historiques Français, du Conseil d'administration de la Fondation Le Corbusier et est toujours un expert pour la conservation et la restauration de l'œuvre construite de Le Corbusier. Devenu désormais historien et critique de l'architecture du XXe siècle, il poursuit ses travaux dans le domaine de la restauration et prépare actuellement une encyclopédie sur la sauvegarde de l'architecture du XXe siècle.
En 2017, il est nommé docteur Honoris Causa de l'École polytechnique de Zurich et en 2021 académicien de San Luca à Rome.

 

Panos Mantziaras
Panos Mantzarias

Diplômé de l’Université polytechnique nationale d’Athènes (NTUA), doté d’un master d’architecture à l’Université de Pennsylvanie et d’un doctorat en urbanisme de l’Université de Paris 8, Panos Mantziaras a enseigné aux Écoles nationales supérieures d’architecture de Paris-Malaquais, Lyon, Clermont-Ferrand et La Villette. Il a donné des nombreuses conférences en Europe, USA, Canada et au Japon.

Depuis 2011, il a été Chef du Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère au Ministère français de la Culture et de la Communication. A partir de ce poste, il a contribué à l’orientation des thématiques et des méthodes de recherche en architecture dans les quarante Laboratoires d’architecture repartis dans les vingt Ecoles nationales supérieures d’architecture françaises.

Il est l’initiateur de programmes de recherche incitative tels que Ignis mutat res : l’architecture, la ville et le paysage au prisme de l’énergie (2011-2015) et La grande ville 24 heures chrono (2012-2013), qui ont mis en avant les questions d’énergie et gestion des ressources par et pour les disciplines de transformation de l’espace: architecture, urbanisme, paysage.

Retour en vidéo sur la matinée du jeudi 12 octobre

Ouverture des rencontres doctorales par Amina Sellali, cheffe du Bureau des Enseignements et de la Recherche du ministère de la Culture et conférence par Bruno Reichlin, Architecte, professeur émérite,  docteur Honoris Causa de l'École polytechnique de Zurich et en 2021 académicien de San Luca à Rome.

Interventions de :

- Debora-Domingo Calabuig,UPV Valencia.
- Marta Rocha, FAUP Porto,
- Gian-Battista Cocco, UNICA Cagliari,
- Audrey Courbebaisse, UCL Louvain,
- Franz Graf, EPFL et Ecole d’architecture Mendrisio.

 

Interventions 4 doctorants sur le thème Échelle des grands territoires et mutations de la ville contemporaine

Maxime Pailler : Pour qui est l’atlas de biodiversité de Merdrignac ? Récit de coulisses informelles, entre création de savoirs et appropriation collégiale

Francesco Marras : L’échelle de l’eau. Des techniques jusqu’au territoire et vice-versa.

- Salomé Wackernagel : Rurapolis, la recherche action au cœur du territoire

 

Retour en vidéo sur la matinée du vendredi 13 octobre

Conférence par Panos Mantziaras, directeur Fondation Braillard, Genève.

 

Interventions de 3 doctorants sur le thème Enjeux de Cadre de l’intervention existant & matériaux géo-biosourcés

Giulia Anna Squeo : Remodeler les paysages historiques

Natacha Issot : Laboratoire d’expérimentation pour la mise en place d’un plan guide : Le cas du grand ensemble Ancely à Toulouse

Julien Nourdin : Méthodes de recherches pour développer la construction en terre crue : observation participante, expérimentation et recherche diagnostique

 

Interventions de 5 doctorants sur la Médiation comme support à la recherche

Milena Koutani : L’engagement par le projet comme outil de recherche sur les communs.

Claire Noyer : Le projet comme processus et comme objet de recherche : regards transfrontaliers sur la médiation du projet de rénovation urbaine.

Marie Prel : Analyse des processus de conception : critères d’objectivation et généralisation par le type.

Andrea Manca : Formes d’implication. Modification partagée de l’espace public et pratiques d’hybridation.

Denis Brillet : Architecture, auto-médiation esthétique, le modèle de l’art contemporain.

Ateliers : Etats des lieux européens et critères d’objectivation

Jeudi 12 oct.  3 thématiques  : 3 Ateliers parallèles (avec poster) : Etats des lieux européens et critères d’objectivation

Thème 1 :
Échelle des grands territoires et mutations de la ville contemporaine - modération Gian Battista Cocco, FA Cagliari, Italie et Maureen Certain, LRA, ENSA Toulouse.

Thème 2 :
Enjeux de Cadre de l’intervention existant & matériaux géo-biosourcés, modération Laura Girard et Dominique Gauzin Müller, LRA, ENSA Toulouse.

Thème 3 :
Médiation comme support à la recherche, modération Nathalie Tornay et Dimitri Messu LRA, ENSA Toulouse.

 

Vendredi 13 oct.  3 Ateliers parallèles (avec poster) : Prospectives, le devenir du projet dans la recherche

Thème 1 :
Échelle des grands territoires et mutations de la ville contemporaine modération Giovanni Battista Cocco, University of Cagliari et Lucas Monsaingeon, Ensa Versailles.

Thème 2 :
Enjeux de Cadre de l’intervention existant & matériaux géo-biosourcés, modération Meriem Bekkoucha et Nieves Sanchez, LRA, Ensa Toulouse.

Thème 3 :
Médiation comme support à la recherche, modération Andrea Urlberger, LRA, Ensa Toulouse et Gilles Desèvedavy Ensa Lyon.

Comité scientifique

Les propositions ont été expertisées par le comité scientifique et les enseignant.e.s-chercheur.se.s du comité de pilotage.

 

• Debora Calabuig, Pr. en architecture, Phd, UPV Valence, Espagne,
• Audrey Courbebaisse, Pr. en Conception des Habitats, dct en architecture, UCL Louvain, Belgique,
• Gian Battista Cocco, Pr. en Ville et Territoire Phd, FA Cagliari, Italie,
• Alain Dervieux, MdC TPCAU, PHD en architecture, ENSA Paris Belleville,
• Philippe Dufieux, Pr. HCA, Hdr, Ensa Lyon,
• Pierre Fernandez, Pr. STA, Hdr, Ensa Toulouse • Franz Graf, Pr. en architecture, Phd, EPFL et Ecole d’architecture de Mendrisio,
• Luc Gwiazdinski, Pr. Ville et Territoire Hdr, Ensa Toulouse,
• Richard Klein, Pr. HCA, Hdr, Ensa Lille, • Caroline Maniaque, Pr. HCA, Hdr, ENSARouen,
• Panos Mantzarias, Phd, diplômé Athènes, dirFondation Braillard, Genève,
• Joao Pedro Xavier, Directeur, Pr. en architecture Phd FAUP Porto, Portugal,
• Rémi Papillault, Pr. Hdr en architecture, EnsaToulouse,
• Nathalie Tornay, MdC STA, Hdr enarchitecture, codirectrice du LRA, Ensa Toulouse,
• Andrea  Urlberger, Pr. ATR, Hdr, Ensa Toulouse .