-A +A

"Toulouse : le sens caché des grands ensembles"

Parution aux Presses universitaires du Midi de l’ouvrage d’Audrey Courbebaisse,

dans la collection« Architectures » dirigée par Rémi Papillault.

audrey_courbebaisse.jpg

Loin des stéréotypes qui font de l’architecture des grands ensembles le bouc émissaire du mal de vivre et qui contribuent à leur disparition, cet ouvrage montre les aspects ignorés, cachés, oubliés des grands ensembles. Comment distingue-t-on tel ou tel grand ensemble ? Comment les architectes se sont-ils accommodés de la répétition stérilisante ? À partir de documents inédits et d’extraits d’entretiens avec les habitants, cette étude s’attache à répondre à ces questions en mettant en lumière 17 grands ensembles toulousains.

 

Associant dessins, photographies, documents d’archives et témoignages à des textes explicatifs clairs et dynamiques, cet ouvrage est accessible à tous : il s’adresse aussi bien aux étudiants et enseignants en architecture, aux architectes, élus et collectivités, qu’à un public plus large souhaitant mieux connaître l’architecture de l’habitation collective du XXe siècle.

 

Docteure en architecture, Audrey Courbebaisse est maître-assistante associée à l’École nationale supérieure d’architecture (ENSA) de Toulouse et chercheure au sein du Laboratoire de recherche en architecture. Ses recherches portent sur la fabrique de l’habitation collective d’un point de vue théorique,historique et social.

Cet ouvrage propose une préface de Rémi Papillault et une postface de Franz Graf.