13 janvier 2022
NBE visuel
-A +A

New European Bauhaus Goes South sémianire sur le thème des matériaux géo-bio-sourcés, Filières et normes du sud de l’Europe

séminaire organisé par le LRA  en visio conférence et ouvert à tous

lien youtube : https://www.youtube.com/channel/UCSReeQqg33jyb55RKMabfXQ

Matériaux géo-bio-sourcés, Filières et normes du sud de l’Europe

À l’heure de la transition écologique les champs de l’architecture et de la construction ont un rôle majeur à jouer, notamment dans le choix des matériaux qu’ils emploient. Ainsi les matériaux traditionnels que sont le bois, la terre et la pierre aujourd’hui regroupés sous le nom de « matériaux geo-bio-sourcés » apparaissent comme essentiels pour les concepteurs et praticiens contemporains. Bien qu’ils soient des matériaux utilisés dans toutes les sociétés humaines depuis leurs fondations leur emploi en Europe aujourd’hui n’est pas une évidence ni un processus simple en raison des lacunes de filières et des pressions liées aux normes. Ces difficultés ont amené le système à des aberrations généralisées dans le contexte de la crise climatique. Il n’est pas rare de voir par exemple un pays possédant un matériau traditionnel en quantité suffisante être tout de même obligé d’importer ce même matériau d’un autre pays pour des questions de certifications. Cette session a conséquemment pour ambition d’échanger sur les problématiques de filières et de normes des matériaux géo-bio-sourcés à l’échelle de l’Europe du sud. Il s’agit ainsi de profiter de la richesse du réseau New Bauhaus goes South pour comprendre quels sont les freins et les leviers institutionnels, industriels, artisanaux et conceptuels à l’œuvre dans chaque pays.


Geo-bio-sourced materials, construction sectors and norms in Southern Europe
At a time of ecological transition, the fields of architecture and construction have a major role to play, particularly in the choice of materials they use. Thus, traditional materials such as wood, soil and stone, now grouped under the name of "geo-bio-sourced materials", appear to be essential for contemporary designers and practitioners. Although they are materials used in all human societies since their foundations, their use today in Europe is not an obvious nor a simple process because of the lack in these sectors and the pressures related to standards. These difficulties have led the system to widespread aberrations in the context of the climate crisis. It is not uncommon to see, for example, a country with a sufficient quantity of a traditional material being forced to import the same material from another country for certification purposes. This session therefore aims to exchange on the issues of sectors and norms of geo-bio-sourced materials at the scale of southern Europe. Thus, it is a good opportunity to take advantage of the greatness of the New Bauhaus goes South network to understand what are the institutional, industrial, artisanal and conceptual obstacles and levers at work in each country.

Le nouveau Bauhaus européen

Nous nous trouvons dans une ère marquée par des défis importants et une conscience collective croissante des limites des ressources de notre planète, une réalité que chacun doit apprendre à accepter. La Terre, foyer de l'humanité, nécessite un mouvement mondial pour accélérer la transformation globale qui peut assurer un avenir meilleur. Le changement climatique ne peut s'expliquer uniquement par des causes naturelles, il est en effet principalement dû à des causes anthropiques. Les actions humaines génèrent des émissions, entraînent la déforestation et provoquent une pollution de l'air qui, avec l'accumulation de gaz à effet de serre qui en résulte, entraîne un réchauffement d'une rapidité alarmante dans le monde entier. Tout en abordant ces questions, nous devons fournir des environnements qui prennent également en compte la durabilité culturelle et sociale. Le nouveau Bauhaus européen est donc considéré comme une plateforme dotée d'une approche holistique et d'une mission qui fournit un cadre bienvenu pour les actions futures.
Les changements climatiques affectent les environnements terrestres et les écosystèmes de diverses manières. Les pays d'Europe méridionale sont confrontés, entre autres problèmes, à des signes croissants d'événements climatiques extrêmes, à la hausse des températures, aux îlots de chaleur, à la désertification et à la sécheresse. Ils partagent également une histoire et un patrimoine culturel riches qui doivent être soigneusement protégés tout en faisant face à ces urgences. Bien que de tels problèmes ne soient pas faciles à traiter, ils nous amènent à nous demander s'ils ne devraient pas être abordés différemment dans les différentes régions du monde.
Une coopération et une co-conception plus étroites entre les pays d'Europe du Sud pourraient renforcer leur capacité à faire face à leurs menaces communes et à développer ensemble des solutions sociales et naturelles - des solutions qui sont donc durables tout en étant accessibles, abordables, inclusives et esthétiquement qualifiées, comme le Nouveau Bauhaus européen s'efforce de l'inspirer.
Nous pensons qu'un effort commun doit être fait. Nous souhaitons réunir l'innovation et la créativité, en associant l'art et la technologie, en franchissant les frontières disciplinaires, afin de remettre en question les pratiques et d'imaginer de nouvelles possibilités. La conception et l'innovation peuvent être plus facilement réalisées et adaptées aux problèmes réels en tenant compte des régions qui partagent des climats, des écosystèmes, des cultures et des problèmes sociétaux similaires. Cette évolution de la réflexion sur le climat, les ressources et les solutions socialement inclusives implique des réponses adaptées à chaque région qui doivent être discutées et construites ensemble.
Le programme NEB goes South reconnaît cet héritage géographique et culturel commun. C'est pourquoi six écoles d'architecture d'universités de six pays différents unissent leurs forces pour créer une plateforme paneuropéenne de rencontres et de discussions, avec la capacité d'élargir et d'améliorer le débat international sur la co-conception de solutions durables tout en rassemblant des personnes d'horizons différents.

L'éducation est notre objectif commun. Nous sommes convaincus que des solutions créatives accessibles à tous sont essentielles pour faire évoluer les mentalités et sensibiliser les citoyens aux questions clés de notre époque. Cet effort doit prendre en considération le rôle essentiel des établissements d'enseignement supérieur et de recherche pour promouvoir une participation inclusive et pour organiser et diffuser les résultats.
Cette plateforme sud-européenne découle de l'idée que la compréhension et la cartographie des particularités de l'Europe du Sud, ainsi que le libre accès et l'inclusion aux discours contemporains et les possibilités de diffusion des expériences, contribueront à la construction d'une nouvelle culture guidée par les concepts clés du New European Bauhaus : durabilité, inclusion, bien-être et esthétique.

NEB goes South est organisé conjointement par la faculté d'architecture de l'université de Porto, l'école d'architecture de Valence, l'école d'architecture de Toulouse, le département d'architecture, Alma Mater Studiorum, de l'université de Bologne, la faculté d'architecture de l'université de Zagreb et l'école d'architecture de l'université technique nationale d'Athènes.

NEB goes South espère introduire un pas en avant en combinant les efforts d'étudiants, d'architectes, de designers, d'ingénieurs, de géographes, de sociologues et d'autres scientifiques et artistes, avec les idées de toutes les personnes intéressées, afin de créer une perspective méridionale pour les objectifs du New European Bauhaus visant à contribuer à une Europe climatiquement neutre d'ici 2050.