17 juin 2022
visuel-seminaire
-A +A

Le séminaire « nouvelles proximités » accueillle André Torre : « les proximités à l’épreuve de la pandémie »

Le séminaire « nouvelles proximités »  en partenariat Chaire ETI Ecole nationale supérieure d'architecture de Toulouse Università degli Studi di Milano-Bicocca @ epfl.
André Torre  « les proximités à l’épreuve de la pandémie » le 17.06.2022  de 12h à 14h en visioconférence
Les interventions seront diffusées en live sur Youtube, Facebook et Twitter.

 

"Les proximités à l’épreuve de la pandémie" par André Torre

La pandémie a provoqué un retournement et une inversion des proximités. La proximité géographique, recherchée pour ses vertus par les politiques urbaines et d’innovation technologique ou par les adeptes des tiers lieux et du coworking, est maintenant crainte et évitée car elle porte le danger d’infection, de maladie et de mort. La proximité organisée à distance, autrefois méprisée pour ses limites en termes d’interactions de face à face et de partage d’émotions et de connaissances, se voit valorisée via les réunions zoom et le reflux des transports longue distance. Mais jusqu’à quand ?

André Torre est Directeur de recherche en économie à INRAE, Président du Centre INRAE de Corse. Il est titulaire d’un doctorat en Sciences Economiques soutenu à l’Université de Nice Sophia-Antipolis (1985) et de l’Habilitation à Diriger les Recherches (1988). Il a été chercheur au CNRS, avant de rejoindre le laboratoire de recherches sur l’élevage de l’INRA à Corte, entre 1994 et 1998, comme Directeur de recherche. Il a ensuite exercé ses fonctions à Paris, où il a travaillé sur des problématiques d’aménagement du territoire et de développement territorial et durable. En particulier il s’est intéressé au développement des espaces ruraux, aux conflits d’usage et de voisinage, aux relations de proximité et aux questions d’économie circulaire comme la méthanisation. Il a publié une vingtaine d’ouvrages en français et en anglais sur ces questions, ainsi que de nombreux articles