01 octobre 2020
exposition terre_cycle_terre_amaco
-A +A

Conférence : LE PROJET CYCLE TERRE par Sophie BIOUL - amàco le 1er oct. à 18H30 EN VISIO

En visioconférence le 1er oct. à 18H30 accessible via zoom

 

et le lien de connexion : https://us02web.zoom.us/j/89627453272

Cycle Terre

Cycle Terre est un projet ayant pour objectif opérationnel la création d’une fabrique de matériaux en terre crue à Sevran. La matière première provenant en majorité des chantiers du Grand Paris et les matériaux étant destinés aux chantiers d’Île-de-France, le projet entend développer une économie circulaire vertueuse.

 

Les enjeux
Les nouvelles données du changement climatique imposent au secteur de la construction de changer de paradigme. Il est en effet responsable de 40% de l’énergie totale utilisée dans l’U.E. et quasiment du quart des émissions de gaz à effet de serre. Le secteur est par ailleurs confronté à la problématique de gestion des terres de déblais qui représentent environ 90% des déchets urbains. Leur valorisation comme matériau de construction permet de répondre simultanément à ces deux enjeux. La terre excavée, considérée aujourd’hui comme un rebut encombrant, devient alors une ressource locale considérable permettant de réduire l’énergie utilisée pour la production, l’usage, et la fin de vie de notre habitat.
Le projet entend répondre à ces enjeux environnementaux en intégrant les contraintes du secteur. Par rapport aux techniques traditionnelles de construction en terre crue nécessitant généralement beaucoup de main d’œuvre, la mécanisation partielle des lignes de production induit une diminution du coût. Les matériaux secs maçonnés ou assemblés sur chantier permettent par ailleurs une réduction des délais d’exécution.

 

Le projet
Le projet Cycle Terre, subventionné par le fonds FEDER de l’Union Européenne au travers de l’initiative « Actions Innovatrices Urbaines » (UIA pour Urban Innovative Actions) rassemble douze partenaires : ville de Sevran, Grand Paris Aménagement, Quartus, Joly&Loiret, AE&CC, CRAterre, amàco, Société du Grand Paris, Antea, Iffstar, SciencesPo, Compétences Emploi.
Il vise la mise en place d’une filière de matériaux en terre crue manufacturés en Île-de-France. Outre la conception et construction de la fabrique et des lignes de production, le projet comprend une part importante de recherche sur les matériaux et systèmes constructifs : identification, analyse et préparation des matières premières, pré-production de matériaux en atelier et validation en laboratoire, optimisation des matériaux et systèmes constructifs en vue d’en augmenter les performances et d’en diminuer le coût de mise en œuvre.
Le travail concerne également la certification des matériaux et systèmes constructifs. Trois ATEx de type a sont prévues, encadrées par diverses campagnes d’essais concernant la résistance mécanique, la réaction au feu, l’affaiblissement acoustique, la résistance aux chocs, la durabilité, …

Pour finir, des actions de formation, de promotion et d’accompagnement à la conception et à la mise en œuvre sont mises en place afin d’encourager l’utilisation des produits et d’encadrer leur mise en œuvre.

 

Sophie Bioul - amàco

Diplômée d’une maîtrise en architecture à l’Université Catholique de Louvain (UCL) en 2011 où elle intervient ensuite en tant qu’enseignante, jury, directrice de mémoire et conférencière, Sophie Bioul est habilitée à exercer la maîtrise d’œuvre en 2015 et suit le diplôme de spécialisation et d’approfondissement (DSA) Architecture de Terre, Cultures Constructives et Développement Durable de 2018 à 2020. Son expérience professionnelle associe l’atelier d’architecture en Belgique, la solidarité internationale en Asie et en Afrique, et la transmission des savoirs à l’UCL, à l’ENSAL et finalement chez amàco où elle exerce aujourd’hui.