Ecole nationale supérieure d'archtecture de ToulouseUniversité de ToulouseMinistère de la culture et de la communication
      Recherche
Français | English


ENSA Toulouse
83 rue Aristide Maillol
BP 10629
31106 Toulouse cedex 1
France
Tél. : 33 (0)5 62 11 50 50
Fax : 33 (0)5 62 11 50 99

ensa@toulouse.archi.fr


Mentions légales


Accueil | Actualités

Actualités: 

Exposition "Habiller l’architecture " Roméo Mivekannin du 15 mai /25 juin 2018 à l’ENSA Toulouse

Roméo Mivekannin est né à Bouaké en Côte d’Ivoire, il travaille entre Toulouse et Cotonou au Bénin. Il emprunte à ces deux pays des matériaux spécifiques pour révéler sa double culture. Influencé par la culture vaudou, son héritage matériel et mental lui permet de nous révéler des mondes invisibles. Par la mise en place d’observations, de classifications, de rituels, il provoque dans son travail des détournements de réalité.

Diplômé de l’école nationale supérieure d’architecture de Toulouse en 2014, il a entamé une recherche artistique qui lui permet de parfaire son travail d’architecte. Depuis l’année dernière, il poursuit un doctorat à l’université Paul Valérie et à l’école nationale supérieure d’architecture de Montpellier. Il débute une thèse intitulée « Afrique Post-coloniale et photographie contemporaine : espace urbain/ espace invisible »

Pour son exposition « Habiller l’architecture » à l’école nationale supérieure d’architecture de Toulouse, Roméo Mivekannin présente une série de tissus peints, empruntant le double langage du Bogolan et du Wax. Il mixe par l’intermédiaire du motif le passé et le présent.

Si le Bogolan signifie en français « issu de la terre », il désigne à la fois une technique ancestrale de teinture végétale et le tissu sur lequel elle est pratiquée dans toute l’Afrique de l’Ouest. Ces tissus sont chargés d’une énergie vitale puisque selon les croyances locales, la boue ferrugineuse employée pour tracer les motifs proviendrait de mares sacrées dans lesquelles résident les âmes des ancêtres. Chaque motif révèle une symbolique ayant pour fonction la transmission des connaissances culturelles. Le Wax, quand à lui est un pur produit de la colonisation, importé de Hollande à partir du XVIII siècle il est chargé de valeurs sociales. Il atteint dans certaines régions des sommets d’engouement .

Par des gestes vieux de dix siècles Roméo Mivekannin révèle des strates de la culture Africaine en travestissant le wax par l’application des motifs traditionnels du bogolan.

L'ENSA vous invite  à une rencontre et un cocktail de vernissage à l'ENSA Toulouse le 7 juin à 19h

Venez nombreux !

Cette exposition est organisée dans le cadre du Mois de l'Architecture en Occitanie

Plus d'informations :

https://openagenda.com/mois-de-larchitecture-en-occitanie-2018/events/expositiion-habiller-l-architecture?lang=fr